FEDERATION FRANCAISE D'AVIRON

Depuis 2014, la Fédération Française d'Aviron a développé une nouvelle approche de sa pratique par la prise en compte de tous les publics et de leur état de santé. Elle a mis en place des séances adaptées, à chacun et à chaque activité, encadrées par un coach ayant reçu une formation spécifique. Elle agit en prévention primaire et tertiaire, notamment auprès des personnes sédentaires ou atteintes de pathologies chroniques (diabète, cancers, maladie cardio-vasculaire). La FFA souhaite étendre son action, avec le concours de Trans-Forme, auprès des personnes transplantées et/ou dialysées.

Dans ce cadre, Trans-Forme et la FF Aviron ont signé une convention de partenariat le 24 février 2016. Retrouvez la photo prise à cette occasion.

Une formation complémentaire « Accueillir des transplantés et des dialysés dans les clubs », dispensée par des formateurs agréés de Trans-Forme, a permis aux animateurs sportifs de la FFA d'encadrer en toute sécurité les adhérents de Trans-Forme au sein de leurs clubs et d'adapter leurs pratiques aux besoins des personnes transplantées et/ou dialysées : Celle-ci s'est déroulée le 17 octobre 2016.

De plus, une flyer commun sera réalisé, destiné à être diffusé dans les centres hospitaliers de transplantation et de dialyse. Cette communication visera à sensibiliser les patients transplanté(e)s et/ou dialysé(e)s aux bienfaits d'une pratique physique et sportive régulière, tout en leur proposant une approche spécifique encadrée telle que la proposent les clubs affiliés à la FFA.

L'AVIRON SANTE

Reconnu pour les bienfaits que sa pratique procure sur les appareils cardio-vasculaire et locomoteur, l'aviron est surtout un moyen ludique de rester en bonne santé. La Fédération se positionne comme un acteur majeur des enjeux sanitaires du sport et a développé une nouvelle approche de sa pratique : l'AVIRON SANTE.

Découvrez la présentation des bienfaits de l'Aviron dans cette vidéo et est un moyen ludique de rester en bonne santé !

GREFFEE DES DEUX POUMONS, ALEXANDRA RAME POUR LE DON D'ORGANES

alexandra caldas

Sous ses airs frêles, Alexandra Caldas est une jeune femme pleine de force. Cette étudiante en géographie de l'université Cergy-Pontoise (UCP) de 21 ans est née avec la mucoviscidose, une maladie génétique qui touche principalement les voies respiratoires. Il y a quatre ans, son lourd traitement, ses hospitalisations à répétition et ses séances de kinésithérapie quotidiennes ne suffisent plus. Elle doit bénéficier d'une transplantation pulmonaire. « Ça m'a changé la vie et c'est grâce à mon donneur », souligne-t-elle. Des épreuves qui ont amené cette habitante de Vauréal à se lier d'une forte amitié avec Matthieu Forge, son kiné pendant des années, désormais installé en Polynésie. Et c'est à ses côtés qu'Alexandra a décidé de se lancer un défi un peu fou : rallier Tahiti à Moorea en aviron cet été.

Au total, 17 km de traversée à la rame sur l'océan. « L'objectif est de diffuser un message d'espoir aux patients en attente de greffe. Je veux leur montrer que les rêves peuvent être atteints », explique la jeune femme, tout sourire. La traversée est prévue le 5 août. Alors depuis septembre, elle s'entraîne chaque semaine avec la Société Nautique de l'Oise à Pontoise.

Ce sera aussi l'occasion pour Alexandra de parler de cette maladie et de sensibiliser aux dons d'organes. « On ne parle pas assez de la muco. Juste deux fois par an, en général, lors du Téléthon et à l'anniversaire de la mort de Grégory Lemarchal. » L'étudiante était d'ailleurs présente au Zénith à Paris pour assister au concert exceptionnel en soutien à l'association qui porte le nom du chanteur disparu. « Elle a permis beaucoup d'améliorations pour le quotidien des malades », assure-t-elle.

Et Alexandra espère ainsi pouvoir apporter une petite pierre à l'édifice. La page Facebook « Rame avec Alexandra » affiche déjà 5 000 likes. Un succès qui, elle espère, se traduira dans la cagnotte en ligne et qui compte 4 000 € de dons sur les 12 000 € nécessaires au projet. « L'argent doit servir à acheter le bateau d'aviron et payer toutes les assurances nécessaires, précise-t-elle. Mais l'idée est qu'ensuite, il reste sur place pour développer l'aviron-santé. » Ses médecins, eux, ont déjà donné leur feu vert. « J'espère que cette aventure sera le début d'une longue série. J'ai plein de projets en tête », poursuit-elle.

 

Nos soutiens et affiliations

MarianneSports Q  abm

 



Tout savoir sur...

logos ancdbl’ANCDB

L'Association Nationale des Cheminots pour le Don Bénévole (ANCDB) a été créée en 1958, à l’initiative de cheminots donneurs de sang.
En savoir plus...